naar top
Menu
Logo Print

DIMENSIONNEMENT ET INSTALLATION DES CLIMATISEURS MULTISPLIT

Pour la consommation la plus adaptée à la demande de froid ou de chaleur dans les pièces, la meilleure solution est généralement un climatiseur multisplit à onduleur, constitué d'un groupe extérieur et de plusieurs appareils intérieurs.

COMMENT DIMENSIONNER?

De l'intérieur vers l'extérieur

Climatiseurs multisplitLe dimensionnement des climatiseurs multisplit s'effectuent toujours de l'intérieur vers l'extérieur. Pour connaître la puissance du groupe extérieur, nous devons donc commencer par déterminer les puissances des unités intérieures. Ces puissances doivent être ajustées aux pertes de chaleur (situation hivernale) ou aux charges de froid (situation estivale) de ces pièces pour une certaine différence de température entre cette pièce et les pièces adjacentes.

Deux méthodes de calcul

Pour dimensionner les unités intérieures, il existe deux méthodes de calcul avec un degré de précision différent. La première méthode, la plus simple, consiste à mesurer la pièce concernée et à prévoir une puissance de chauffage fixe par m³. Pour une maison lambda, cette valeur est généralement d'environ 40 à 50 W. Pour la puissance de refroidissement, il vaut mieux choisir une valeur d'environ 100 W/m². Puis, on peut un peu corriger en tenant compte des conditions de la pièce:

  • Les gains de chaleur internes, pouvant provenir des personnes ou d'appareils électriques comme un ordinateur, un téléviseur, un réfrigérateur ...
  • L'emplacement de la pièce dans la maison: une pièce située au nord sera plus froide qu'une pièce située au sud.
  • L'orientation et le degré d'isolation des fenêtres: la valeur U illustre la transmission de chaleur, la valeur g le facteur d'incidence du soleil qu'offre le verre.
  • Le degré d'isolation (valeur R) des surfaces qui jouxtent l'air extérieur (murs ou toit) ou le sol.
  • La température moyenne dans les pièces adjacentes et la transmission de chaleur à travers les parois intérieures.

Naturellement, on joue la sécurité et on dimensionnera les unités intérieures résolument un peu trop grandes. S'il s'agit d'une petite intervention et qu’il y a un seul installateur approché, c'est peut-être une bonne solution rapide.

A partir du moment où d'autres installateurs sont également contactés, il sera vite clair que les autres installateurs dimensionnent de façon plus précise et donc plus étriquée, ce qui fait que la proposition sera bien vite trop onéreuse.

La seconde méthode est la plus précise mais sans doute aussi la plus fastidieuse. Alors que les facteurs énumérés sont calculés approximativement ou sur base de l'expérience acquise dans la première méthode, il faut les chiffrer avec exactitude dans la seconde méthode. On peut utiliser sa propre feuille de calcul ou un logiciel spécialisé.

Le besoin de l'utilisateur final

Climatiseurs multisplitUne remarque importante qu'il convient de faire est que la perte de chaleur calculée et donc aussi la puissance requise sont fortement liées aux conditions souhaitées. L'utilisateur final qui désire une température intérieure confortable de 25 °C avec une température extérieure de -10 °C, a fort logiquement besoin d'une plus grande puissance de chauffage que l'utilisateur qui se satisfait d'une température intérieure de 20 °C pour la même température extérieure. L’installateur doit expliquer très clairement ces aspects au client. L’installateur a également la responsabilité de prodiguer des conseils judicieux au client.

Dimensionnement de l'unité extérieure

Dès qu’on connaît les puissances requises pour les unités intérieures, la puissance de l'unité extérieure peut être déterminée. Cela se fait en additionnant simplement toutes les puissances et en multipliant cette somme par un facteur d'équivalence (par exemple 0,7). Ce dernier facteur est nécessaire car il est quasi impensable que l'utilisateur final fera fonctionner tous les appareils à pleine puissance au même moment (à moins que l'installation ne soit utilisée que comme chauffage de base). Le fait d'en tenir compte permet un dimensionnement plus étriqué et donc moins onéreux de l'installation.

Conception des conduites

Climatiseurs multisplitLa conception et le dimensionnement des conduites en cuivre nécessaires réclament également une attention spéciale. En standard, il se fait que toutes les unités intérieures sont branchées sur le groupe extérieur via un circuit séparé. Cependant, ceci peut entraîner deux inconvénients pour des projets plus grands:
  • Le nombre de raccordements sur le groupe extérieur est insuffisant pour le nombre d'unités intérieures.
  • On doit placer trop de mètres de conduites en cuivre: des coûts plus élevés.

Dans ce cas, on choisira de travailler avec quelques conduites principales à partir desquelles on dérive ensuite vers les différentes unités intérieures. L'inconvénient est que cela exige davantage de brasage.

Le remplissage de l'installation

Pour conclure, le remplissage de l'installation n'est pas une sinécure. On doit remplir l'installation du côté haute pression juste après le compresseur.